Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/09/2010

Loi 103 : le RRQ frappe à l'Assemblée nationale





Le gouvernement Charest s'apprête à abdiquer face à la Cour suprême du Canada qui a ordonné au Québec, l'an dernier, d'abolir la loi 104, et ce, en adoptant la loi 103.  La loi 104 avait été adoptée par un gouvernement péquiste afin d'interdire les écoles passerelles.  La loi 104 maintenait donc l'obligation qu'il y a, au Québec, que seulement les anglophones puissent envoyer leurs enfants à l'école anglaise.

En adoptant la loi 103, de manière à répondre favorablement aux volontés du Canada, le gouvernement Charest va enterrer définitivement la loi 101.  Pour le Réseau et ses militants, de même que pour tous les Québécois désireux d'assurer une pérennité à leur culture et à leur langue, une telle loi ne sera jamais acceptable.  Les militants du Réseau ont décidé de passer fermement à l'action.  Pour ce faire, ils ont délibérément interrompu la période des questions de l'Assemblée nationale en scandant « Non à la loi 103 ».  Un des militants du Réseau a tenté d'accrocher à la balustrade, face aux libéraux, une banderole sur laquelle il était inscrit « Ne touchez pas à la loi 101 - Réseau de Résistance du Québécois ».

Les militants du Réseau ont été arrêtés et détenus quelques heures.  Le Réseau savait que son intervention portait à de telles conséquences.  Mais il considérait malgré tout qu'une telle action était tout à fait pertinente et légitime.  Et ce, parce que fidèle à son habitude, Jean Charest n'écoute personne dans ce dossier comme dans les autres.  Le Réseau est donc monté au front afin de lui faire comprendre, à sa façon, que jamais nous ne le laisserons enterrer la langue française sans agir.  Le Réseau est sur un pied de guerre. Et il agira afin d'empêcher l'adoption de la loi 103.

Pour le Réseau, cette action n'est qu'un début.  Pour la suite des choses, nous aurons bien sûr besoin du soutien du plus grand nombre.  Car ce n'est qu'ensemble que nous parviendrons à infliger une nouvelle défaite aux fédéralistes.

Information :

Réseau de Résistance du Québécois
www.resistancequebecoise.org

418-922-6987
418-963-3774

14/09/2010

L'offensive finale au Québec

 

L'offensive finaleQuebec_flag.png


L'heure est grave. Très grave même. Tous conviendront avec nous que la langue française se porte mal au Québec, principalement parce que Montréal s'anglicise à vitesse grand V ; les études du député du Parti Québécois Pierre Curzi, entre autres choses, l'ont très clairement démontré. 

Conscients qu'ils sont de la situation, les ennemis du Québec qui parle français en profitent pour redoubler d'ardeur. Ils viennent de lancer la construction d'un méga hôpital universitaire de langue anglaise à Montréal, celui de McGill, financé à même les finances publiques du Québec. Cet établissement agira comme un important pôle anglicisateur dans la métropole québécoise, elle qui n'avait décidément pas besoin de cela. La bande au premier ministre Jean Charest a également cru bon hausser les niveaux d'accueil en immigration jusqu'à 55 000 personnes par année (il y a quelques années seulement, le Québec accueillait entre 25 000 et 30 000 immigrants par année, et cela ne comprend pas les réfugiés politiques). C'est énorme pour une petite société (en termes démographique bien sûr) comme le Québec. C'est une pression violente qu'on exerce sur cette nation que plusieurs espèrent canadianiser le plus rapidement possible, car l'on sait pertinemment que ces nouveaux arrivants qui s'installent presque exclusivement à Montréal pour y bâtir leur nouvelle vie y vivront majoritairement en anglais. À chaque nouvelle année qui passe, cela est clair pour tous ceux qui refusent de se conter des histoires à dormir debout, les nouveaux arrivants qui s'anglicisent aggravent le problème que vit la langue française à Montréal en particulier et au Québec en général. 

Mais comprenons-nous bien. Il n'est pas question pour nous d'accuser ces nouveaux arrivants de quoi que ce soit. Nous apprécions l'immigration, mais nous souhaitons seulement qu'elle serve la québécitude plutôt qu'elle la desserve, ce qui est tout à fait normal. Dans notre esprit, le véritable coupable n'est pas l'immigrant, mais bien le système canadian, celui qui a historiquement instrumentalisé l'immigration afin de noyer le Québec ; c'est donc ce système que nous devons combattre et non pas l'immigration. Ceux d'en face ont compris depuis belle lurette que moins le Québec parlera français et plus il sera docile et soumis. Alors, ils servent de multiples façons cet objectif écoeurant, entre autres en favorisant l'anglicisation des nouveaux arrivants. Un régime néocolonial ne prend jamais de répit, ceux qui combattent avec honneur pour la justice, la dignité et la liberté québécoises devront bien le comprendre un jour ou l'autre. 

Espérons que le Parti Québécois retiendra la leçon et qu'il agira enfin. Lorsqu'il prendra le pouvoir, il devra imposer la fréquentation du cégep en français pour tous, il devra injecter des fonds substantiels dans les programmes de francisation des immigrants et, ultimement, il devra durcir d'autant la loi 101, le principal outil québécois pour protéger la langue française sur notre territoire. Mais nous n'en sommes pas encore là, les collabos sont toujours au pouvoir à Québec et nous ne pouvons pas attendre que le PQ forme à nouveau le gouvernement pour agir. La mobilisation citoyenne et patriotique, c'est dès maintenant qu'elle doit commencer. Pourquoi ? Parce que Charest, en collaboration avec l'infâme Cour suprême du Canada, cette tour de Pise que Maurice Duplessis disait pencher toujours du même côté (du côté des intérêts canadians bien sûr), est sur le point de donner un nouveau coup de poing sur la tête du Québec qui parle français.

C'est clair, l'offensive finale qu'espèrent depuis si longtemps lancer les assimilationnistes de tous poils est commencée. Nous devons en prendre conscience. Les Canadians et leur serviteur Charest s'apprêtent à réduire à néant la portée de la loi 101, loi qui protège le français au Québec. En adoptant la loi 103, de façon à se plier aux désirs des vieux juges de la Cour suprême du Canada, Charest rétablira à toutes fins pratiques la liberté de choix de la langue d'enseignement au Québec. Une des dispositions les plus importantes de la loi 101 tombera ainsi. Les mieux nantis du Québec pourront dès lors acheter un droit d'accès à leurs enfants et à leur descendance à l'école publique anglaise, et ce, en permettant tout d'abord à un seul d'entre eux de fréquenter, durant un certain temps, une école passerelle qui n'est rien d'autre qu'une école privée anglophone non subventionnée. D'ici quelques années, les experts évaluent que des dizaines et des dizaines de milliers de jeunes écoliers du Québec - et pas seulement ceux des familles riches - qui n'ont aujourd'hui pas droit d'accès à l'école publique anglaise l'obtiendront grâce aux fourbes qui administrent présentement l'État québécois et qui ne manquent jamais d'imagination lorsque vient le temps de charcuter la loi 101. Il nous faut donc réagir et combattre pour que cela ne soit pas. Avec nos intelligences, nos coeurs et notre amour de la dignité, de la justice et de la liberté, il nous faut lutter afin que l'inique Charest recule et qu'il abandonne l'idée d'adopter la loi 103, ce qu'il veut faire d'ici un mois seulement. C'est l'avenir de la langue française au Québec et en Amérique qui se joue présentement. Les citoyens du Québec ne peuvent pas demeurer les bras croisés pendant que les anglicisateurs enterrent notre langue, sous nos yeux.

En tout cas, le Réseau de Résistance, lui, se mobilisera et se battra, selon le style qui lui est propre. Pendant que le PQ fait bien son travail à l'Assemblée nationale afin d'empêcher les collabos à Charest d'adopter la loi 103, pendant que l'ensemble du mouvement indépendantiste se mobilise de belle façon pour dénoncer cette loi, entre autres en organisant un grand spectacle pour le français le 18 septembre prochain à Montréal*, le Réseau, lui, invite ses militants et partisans à prendre la rue d'assaut. Pour nous, il est hors de question que nous laissions les anglicisateurs agir à leur guise. Nous avons fait reculer le Canada dans le dossier 1759 et nous avons fait entrer un prince d'Angleterre par la porte d'en arrière d'une caserne de l'armée canadienne l'automne dernier, maintenant, nous sommes décidés à empêcher l'adoption de la loi 103 !

Ce combat que le Québec doit mener est certes d'une importance considérable pour la situation du français en Amérique, mais il est également important pour l'ensemble des peuples de la terre qui luttent afin de préserver leur langue des assauts des assimilationnistes. La loi 101 est une grande loi linguistique qui doit servir, en se maintenant, la cause des autres peuples sans État national de la planète et qui ont le droit d'espérer eux aussi vivre en parlant la langue de leur pays en devenir. En nous battant et en vainquant les Canadians dans le dossier de la loi 103, ce sont tous ces humains également que nous aiderons, à notre façon. Notre mission est cruciale, c'est l'évidence même.

Ne reste plus qu'à nous retrouver sur le champ de bataille pour sauver la loi 101 et notre langue en empêchant l'adoption de la loi 103. Moi, j'y serai. Le Réseau et le mouvement indépendantiste aussi. Espérons maintenant qu'une majorité de Québécois nous emboîtera le pas et qu'ils combattront comme ils ont su si bien le faire par le passé. Tous ensemble, nous pourrons ainsi vaincre les assimilationnistes du Canada.

Vive la loi 101 ! Vive le Québec qui parle français ! Vive le Québec libre !

Patrick Bourgeois
Au nom du Réseau de Résistance du Québécois

 

 

24/06/2010

au pilori

Fichier:Tjitte.jpg

après...

13/06/2010

Cogito, ergo sum...

Je pense, donc je suis...Belgique

26/05/2010

O sancta simplicitas!

File:Strauss-Kahn, Dominique (official portrait 2008).jpg

Je venais de vous le dire tout à l´heure:

"Le directeur général du FMI est crédité de 76% de bonnes opinions chez les proches de l'UMP..." (Le Figaro)

O tempora! O mores!

"Il perd, en revanche, du terrain à gauche, au profit de Martine Aubry...."

O sancta simplicitas!

 

"Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l'odeur alléché..."

11/05/2010

Dominique Strauss-Kahn sur l´écran

"La candidature DSK à l'épreuve de la crise"

"Le directeur général du FMI et possible prétendant socialiste pour 2012 est en première ligne dans la gestion de la crise financière." (Le Figaro)

RIODERRADEIRO dixit:

Très intelligente, comme vous voyez, la droite a déjà choisi le meilleur candidat de la gauche.

Bravo..!

Si vous le voulez bien, posez vos questions à ma chienne.

Photo1110.jpg

30/04/2010

Châtelain

 

Chateaux de la Loire1.jpg

 

malgré moi...

19/04/2010

Le Génocide culturel des francophones au Canada





Le système fédéral canadien est le tombeau du fait français au pays. 

Les statistiques et les rappels historiques présentés dans ce livre sont éloquents. Sans des lois d'exception telles que la loi 101 et sans l'indépendance du Québec pour enfin doter les francophones d'Amérique d'un foyer national et d'un État libre et indépendant, le sort des francophones est scellé.

Cet ouvrage devrait faire comprendre l'urgence d'agir. Le temps nous est compté.


Conférence de presse et lancement


Les journalistes sont conviés à une conférence de presse à 14h et le grand public est invité au lancement à 19h :


Lundi 26 avril 2010

14h (conférence de presse)

 

19h (lancement)


Café L'Innocent

460, rue Lafontaine, Rivière-du-Loup

 

 


Les Éditions du Québécois auront l'honneur de compter sur la présence de Victor-Lévy Beaulieu lors de ces activités.

 

Ces activités sont organisées par les Éditions du Québécois et les indépendantistes indépendantsde Rivière-du-Loup-les-Basques.

Info. : plbegin@lequebecois.org

03/04/2010

QUÉBECrésistant

Première pelletée de terre du chantier du MUHC :


Les indépendantistes forcent Charest à entrer par la porte d'en arrière !


Le Québécois, 2 avril 2010 - Bien que Jean Charest et la bande de McGill aient tenté de prendre les manifestants par surprise, en annonçant à la dernière minute que la pelletée de terre devant inaugurer le chantier du MUHC aurait lieu le 1er avril, les indépendantistes étaient quand même sur place, hier, pour signifier qu'il ne saurait être question que l'on construise en toute impunité le McGill University Health Center (MUHC), un monument érigé, à même les deniers des Québécois, à l'anclicisation du Québec. Ces braves et efficaces indépendantistes sont parvenus à perturber suffisamment la cérémonie pour que Jean Charest passe, à l'instar du prince Charles, par la porte d'en arrière ! 

Rappelons que le MUHC coûtera tout près d'un milliard et demi de dollars, et ce, avant les dépassements de coûts qui ne manquent jamais de survenir dans de tels dossiers et qui devraient impliquer, au bout du compte, des dépenses dépassant largement les 2 milliards$. Et ce sont les Québécois qui financent cet hôpital concédé à la communauté anglophone du Québec, communauté qui ne représente pas plus de 10% de la population du Québec. Il est carrément scandaleux que l'État québécois, parce que ses administrateurs craignent les anglophones, ait consenti, dans ce dossier, à couper la poire en deux en accordant la moitié du budget prévu pour les centres hospitaliers universitaires à Montréal à McGill. Tout contexte normal aurait voulu qu'un seul centre hospitalier soit consuit et qu'il fonctionne en français, ici, au Québec.

Cela est encore plus choquant quand on pense que les médecins qui sont formés à McGill quittent le Québec, à la fin de leurs études, dans une proportion alarmante, alors que tel n'est pas le cas dans les universités francophones. A-t-on les moyens, au Québec, de former des médecins, à nos frais, pour le reste de l'Amérique ? Poser la question c'est bien sûr y répondre.

Et que dire du fait que le MUHC sera prêt bien avant le Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM), si celui-ci ouvre vraiment ses portes un jour ? Le fait est que le français se porte plutôt mal dans la métropole québécoise. Le MUHC ne sera rien pour améliorer la situation, c'est l'évidence même. Il contribuera de manière importante à angliciser encore davantage maints secteurs d'activité à Montréal. Dans ce dossier, il est clair que tous les Québécois financent, malgré eux, l'anglicisation du Québec.

Et pendant ce temps-là, Jean Charest a le culot d'exiger de nous, les Québécois, de payer sa satanée taxe en santé ; 200$ d'ici deux ans, sans aucune considération pour les revenus des contribuables. Les riches comme les pauvres devront payer le même montant. Et cela étant sans considérer la possibilité qu'on nous impose en plus un ticket modérateur. Il est donc clair que si Charest a les moyens de payer un hôpital de luxe aux anglophones, il a les moyens de se passer de notre 200$ pour sa taxe en santé.


Des militants indépendantistes qui ne reculent jamais

C'est pour s'opposer à tout cela que tout près d'une centaine de militants se sont rendus, hier, sur le site de la cour Glen, là où devait avoir lieu la première pelletée de terre destinée à inaugurer le chantier du MUHC. Ils n'ont eu que quelques heures pour se préparer, et ce, parce que les « dignitaires » voulaient procéder en toute discrétion, loin du peuple. Malgré l'hypocrisie de ces derniers, les militants étaient sur place, à l'heure prévue et ils scandaient énergiquement des slogans percutants afin de faire connaître leur mécontentement aux « dignitaires » qui passaient devant eux pour entrer dans le bâtiment où Charest devait prendre la parole.

Rapidement, le système a envoyé sur place son escouade anti-émeute afin de réprimer une manifestation pacifique. Mais les manifestants indépendantistes (RRQ, MPIQ et JPQ) n'ont pas bronché, ils n'ont pas reculé face au bras armé du système que contrôlent les fossoyeurs du Québec français. Ils étaient bien décidés à empêcher l'inauguration du chantier du MUHC, et c'est ce qu'ils ont accompli.

Lorsque les militants ont appris que Charest était déjà à l'intérieur, puisqu'il avait passé par la porte d'en arrière, prouvant ainsi qu'il est encore moins courageux que le maire de Montréal, Gérald Tremblay, qui a lui osé passer devant les militants, ils se sont précipités vers le monticule qui avait été prévu pour symboliser, par une pelletée de terre, l'ouverture du chantier. Les militants ont si bien oeuvré que les organisateurs ont dû abandonner ce volet de la cérémonie. La pelletée de terre n'a pas eu lieu ! Le chantier du MUHC a donc été, très bizarrement, inauguré en coupant un .gâteau, à l'intérieur, là où les « dignitaires » se sentaient bien à l'abri!

Maintenant, il ne faudrait pas que ceux qui oeuvrent sans répit à l'anglicisation du Québec et de Montréal croient que le pire est passé, que notre travail d'opposition à l'entreprise démente qu'est la construction du MUHC se limitera à empêcher le premier ministre d'effectuer une pelletée de terre. Non pas ! Dans un premier temps, nous avons fait fuir le premier ministre. Dans un deuxième temps, il nous faudra mettre en déroute le gouvernement et McGill, et nous n'y arriverons que par le travail de la multitude. Alors retroussons nos manches et que le chantier du MUHC devienne la cible des amoureux du Québec français et libre !


Patrick Bourgeois
Réseau de Résistance du Québécois


24/03/2010

La CARTE qui vient d´arriver

 

devant la caserne.jpg
à la mode de CHEZ NOUS (1914-15).jpg

 

 

22/03/2010

sarkoRÉFLéchit

 

à la mode de CHEZ NOUS.jpg

au lendemain...

 

18/03/2010

Les régionales.

 

kouchner-sarkozy-diner-de-cons.jpg

 

 

- On dirait que c´est les socialistes  d´Aubry qui vont remporter la victoire des régionales.

 

- Oui, c´est toujours  nous qui gagne ... Elle peut devenir ministre des affaires étrangères.

 

14/03/2010

Jean Ferrat

La mort a toujours choisi les meilleurs.

10/03/2010

opÉRETTes sarkOBRUnies

A)

B)

27/02/2010

les francophones au Canada

Couvert3.jpg

 

09/02/2010

SARKO-à-l-école

 

JALODACABASEIRA_PEQUENA_.JPG
Photo514.jpg

 

CORO escolar 1952 PUER CANTOR.jpg

 

- Allons, enfants de la patrie,

le jour de gloire est arrivé

.............................!!!

 

03/02/2010

sarKOrse

 

26/01/2010

Jules Verne.

 

JULES VERNE.-1.jpg

à Vigo ( Montero Ríos), en Galice, depuis 2005.

 

20/01/2010

payer trois sièges!?

"Une porte-parole de la compagnie KLM (groupe Air France - KLM) avait annoncé mardi que ces passagers devraient débourser 75% du prix d'un second siège en plus du prix complet pour le premier siège occupé, à partir du 1er février." (Le Figaro)

- ... payer trois sièges!?

- Stan, le sort en est jeté.

 

09/11/2009

MANIFESTATION contre la venue du Prince CHARLES.

 

Annonce radiophonique qui est présentement diffusée sur les ondes de Québec-Radio:

http://www.youtube.com/watch?v=Yb8sTpPDSwU&feature=player_embedded

03/11/2009

Contre la visite royale au Québec.

08/10/2009

Contre la venue du Prince CHARLES.

28/09/2009

Le départ de Pierre Falardeau.


Ver imagen en tamaño completo

Merci Pierre!

 

 

QuebecLibre.jpg (400×267)

 

 

L'organisation du Québécois pleure le départ d'un grand ami et d'un mentor.  ce Québécois profondément en amour avec la liberté, aura été pour nous, comme pour ceux qui rêvent d'un Québec libre, un exemple de droiture, d'authenticité, d'honnêteté, d'intelligence et de passion. Sa perte laisse un grand vide dans nos coeurs et dégarni d'autant la ligne de front qu'il occupait si brillamment. Combler ce vide exigera l'abnégation de plusieurs : un seul individu ne pourra jamais le faire.

Pierre Falardeau est un Québécois unique et par conséquent irremplaçable. Rares sont les individus qui croient tellement en une cause qu'ils construisent leur vie en fonction d'elle. Pierre était l'un de ces hommes exceptionnels. Toute sa vie, il s'est battu avec passion contre ce système qui espère faire des Québécois des Canadians. Pierre s'est opposé à cela avec ses moyens et ses talents en étant bien souvent seul sur la ligne de front. Pour nous, et pour tous les Québécois, Pierre demeurera à jamais un exemple de courage, de ténacité et d'intégrité.

Mais Pierre Falardeau, c'était également un être d'une générosité extrême. Il y a 10 ans de cela, il a rencontré les jeunes que nous étions alors et qui désiraient mettre sur pied un journal et une maison d'édition indépendantistes. Pierre a été le seul à faire plus que nous donner une simple tape dans le dos pour nous encourager à continuer. Il nous a dit qu'il nous aiderait à accomplir notre mission. Et il l'a fait. Il a toujours été très disponible pour nous, comme il était toujours disponible pour la cause. Pierre a été un père pour nous. Les militants que nous sommes aujourd'hui, nous le devons en grande partie à ce fier patriote qui n'a jamais fui devant les forces de la soumission.

Il était tout aussi généreux envers l'ensemble du mouvement indépendantiste et ceux qui croient en un Québec enfin libéré des chaînes canadiennes.

Pierre, nous tenons à t'adresser nos remerciements les plus chaleureux et fraternels. Nous savons tout ce que tu as fait pour nous et la cause. Ton héritage est immense et continuera de nous servir jusqu'à la victoire. En ce triste jour, nous avons aussi des pensées emplies d'affection et d'empathie pour tes proches.

Salut à toi, frère de combat! Toujours, tu demeureras dans nos coeurs et nos esprits!

Patrick Bourgeois

20/09/2009

El peso legal de la venganza.

 

Sarko.jpg
Dominique de Villepin.jpg
Dominique de Villepin, ex primer ministro francés

A cualquiera de los dos, pero sobre todo al "diplomático" de la izquierda, se le podrían aplicar estos tres complementarios refranes:


1º.- No hay enemigo pequeño.


2º.- No hay peor cuña que la del mismo palo.


3º.-La venganza se sirve en un plato muy frío.


A partir de mañana sabremos algo más del des/amor político "à la française".


 

08/09/2009

SARKOrafale au Brésil

 

 

 

 

 

 

 

 

Lula da Silva y Nicolas Sarkozy





 

 

 


28/06/2009

«Le Québec est notre seul pays."

Quebec_flag.png
«Le Québec est notre seul pays. Il faudra toujours se rappeler que l'avenir du Québec ne se décidera plus jamais à Terre-Neuve, au Manitoba ou ailleurs. Vive le Québec!» - Jean Duceppe, le 24 juin 2009
«La preuve a été faite, à partir de Meech, que le Québec est une province comme les autres, et on s'en occupe de moins en moins. Alors, le fédéralisme correspond de moins en moins à nos aspirations.» - Louis Bernard, le 8 juin 2009
*****
Le 1er juillet est la journée par excellence de l'arrogance fédérale au Québec. Environ quatre-vingt-cinq pour cent du budget de la fête du Canada est dépensé au Québec. Libéral ou conservateur, le pouvoir fédéral utilise sans vergogne l'argent des contribuables pour poursuivre l'oeuvre du programme des commandites. Il ne semble jamais avoir les poches vides lorsqu'il veut acheter les consciences des Québécois. Mais, quand vient le temps d'établir des centres de recherche en Outaouais, de donner des contrats aux entreprises de l'Outaouais ou d'accorder à l'Outaouais sa juste part des emplois fédéraux, c'est toujours trop cher ou trop compliqué pour lui.
Ottawa a beaucoup d'argent pour occulter le passé et le présent, mais les Québécois se souviennent qu'en 1987, au lac Meech, un accord était signé pour réparer l'affront de 1982: l'adoption d'une loi constitutionnelle et d'une charte sans le consentement du Québec. En 1987, le Québec a obtenu du Canada cinq concessions qu'il considérait comme un minimum vital, même d'un point de vue fédéraliste. Mais, trois ans plus tard, le Canada anglais a renié son engagement. Les Canadiens anglais ont répondu à la nation québécoise qu'elle n'avait le droit d'exister que symboliquement. Que le Canada était à prendre ou à laisser tel quel.

Le Québécois, la libération par la plume!
www.lequebecois.org
www.resistancequebecoise.org
www.quebec-radio.org

EXPATRIONS L'UNIFOLIÉ - HORAIRE
Événement du RRQ

1er juillet 2009:

Rassemblement à Québec

Heure : 11h

Lieu : monument Wolfe (devant le musée des beaux-arts du Québec)

 

Pour prendre part à notre délégation qui se rendra à Ottawa pour retourner les drapeaux canadiens à leur propriétaire, n'hésitez pas à communiquer avec Benjamin Tessier, coordonnateur de la Québec quebec@resistancequebecoise.org

Lancement du livre Le monde selon Elvis Gratton

Heure : 19h30

Lieu : Bar le Charlot (1606, rue Notre-Dame Centre, Trois-Rivières)

Suite à ce lancement de livre, ceux qui désirent prendre part à notre délégation qui se rendra à Ottawa pour retourner les drapeaux canadiens à leur propriétaire pourront être hébergés chez un militant de Trois-Rivières ou camper chez René Boulanger. N'hésitez pas à communiquer avec nous pour plus de renseignements (communication@resistancequebecoise.org ou 514-963-3774)...

2 juillet 2009...

Départ pour Saint-Eustache

Heure : 9h

Lieu : Église de Louiseville (50, avenue Saint-Laurent, Louiseville)

Rassemblement à Saint-Eustache

Heure : 12h

Lieu : Église de Saint-Eustache (123, rue Saint-Louis, Saint-Eustache)

Pour participer à ce rassemblement ou prendre part à la délégation qui se rendra à Ottawa pour retourner les drapeaux canadiens à leur propriétaire, n'hésitez pas à communiquer avec Richard Latraille, coordonnateur de la Section Saint-Eustache laurentides@resistancequebecoise.org

Départ pour Gatineau

Heure : 12h30

Lieu : Église de Saint-Eustache (123, rue Saint-Louis, Saint-Eustache)

Rassemblement à Gatineau

Heure : 14h30

Lieu : Terrain de stationnement (situé à l'Est du coin des rues Laurier & De Verdun, Hull) http://maps.google.com/maps?f=q&source=s_q&hl=fr&geocode=&q=rue+laurier+et+rue+de+verdun+hull+quebec&sll=45.433771,-75.707216&sspn=0.011353,0.015922&ie=UTF8&ll=45.434456,-75.708858&spn=0.005677,0.007961&t=h&z=17&iwloc=A

Pour participer à ce rassemblement ou prendre part à la délégation qui se rendra à Ottawa pour retourner les drapeaux canadiens à leur propriétaire, n'hésitez pas à communiquer avec Louis-Philippe Dubois, coordonnateur de la Section Outaouais outaouais@resistancequebecoise.org

 

 

01/06/2009

LE PETIT PRINCE

“Ça représentait un serpent boa

qui avalait un fauve.


Voilà la copie du dessin":

 

http://www.pitodoble.com/imagenes/sarkozy_cayetano.jpg

 

 

 

“Les grandes personnes m'ont conseillé

de laisser de côté les dessins de serpents

boas ouverts ou fermés,

et

de

m'intéresser plutôt

à la géographie, à l'histoire,

au calcul

et

à

la

grammaire…”

10/05/2009

RésistanceQuébécoise.

En prévision de la Journée nationale des patriotes qui approche à grands pas, procurez-vous ce magnifique drapeau aux couleurs des patriotes (3 pieds par 5 pieds), et pour seulement 10$ de plus, obtenez un t-shirt "1837"!

Nous ne devons jamais oublier que "Je me souviens" est notre devise!

Pour vous prévaloir de cette offre:
http://www.resistancequebecoise.org/index.php/promotion.h...


Vous pouvez également nous envoyer un chèque de 35$ (libellé au nom du journal Le Québécois), avec vos coordonnées et les détails de la commande, à l'adresse du journal: Journal Le Québécois, 4, 15e rue Ouest, Sainte-Anne-des-Monts, G4V 2R2

L'argent amassé sert à financer l'organisation du Québécois!

Merci de votre soutien!



Nouveau site du Réseau de Résistance du Québécois

Le site du RRQ fait peau neuve!  Il ne reste plus que la boutique à rénover.  Venez y faire régulièrement un tour pour vous garder informé de ce que le RRQ prépare.

www.resistancequebecoise.org



Le Québécois, la libération par la plume!
www.lequebecois.org
www.resistancequebecoise.org
www.quebec-radio.org

"Une  majorité des Suisses (72 %) se prononce contre la mise à mort des loups, pour la simple raison de maintenir la population de chevreuils et de chamois en vue de leur chasse..."

Pour le maintien du FRANÇAIS au QUÉBEC, moi, aussi.

 


21/03/2009

Rassemblement national du RRQ

 

Quebec