Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

31/10/2009

L´amour en beton.

P9020034.JPGamor na parede.JPG

Escalador de muros, al amor ya nadie ni nada se le resiste, quiere escalar la luna..., y seguir, y seguir...

¡Qué más! ¡Qué menos! cans2.JPG


 

16:49 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (0)

28/10/2009

Castro de Baroña

Castro de Baroña ( Entre Noia y Ribeira).JPGCesar (29).jpg

Cesar (30).jpg
Cesar (31).jpg

Castro de Baroña

El Castro de Baroña está situado en la parroquia de Baroña (municipio de Porto do Son, en la provincia de A Coruña, Coordenadas GPS: 42°41'41.40"N - 9°1'57.10"O). El asentamiento está construido en una península, situándose su ocupación en los siglos I a. C. a I d. C. Poseía dos murallas a su alrededor y se conservan 20 viviendas de planta circular u oval.

En el istmo que une el poblado al castro se excavó un foso de cuatro metros de ancho y tres de fondo que constituye la primera línea de defensa. A continuación hay una muralla consistente en dos muros de mampostería casi paralelos con un relleno de arena y piedras. Se piensa que originariamente continuaba hasta conectar con la muralla del poblado, creando un espacio probablemente no ocupado con viviendas.

La muralla principal, bien conservada, cuenta con dos lienzos. Uno de ellos, a la derecha, consiste en tres muros de mampostería que suben gradualmente y el de la izquierda es semejante al del istmo. A la derecha de la abertura de entrada hubo un cubo defensivo y los muros se estrechan, por lo que se supone que se cerraba con una puerta que no dejaría pasar los carros. Posiblemente, la muralla rodeaba el castro casi completamente.

La entrada al interior consiste en una rampa. La zona habitada se estructura en cuatro áreas. En la primera, a la izquierda hay una construcción en la que había un banco corrido o, según otra interpretación, un simple pilar. En ella se encontraban un fogón, un agujero para un poste y varias cazuelas de barro. Pudo ser una forja. Frente a la puerta de la muralla hay otras construcciones de planta oval con vestíbulo y otra que también pudo haber sido otra forja.

El sector siguiente está separado por un muro, que tal vez servía para contener la tierra, y se pasa a él subiendo unas escaleras, las mejor conservadas de entre los castros gallegos. Se distinguen un "barrio" de casas que delimita una "plaza" protegida del viento.

Un sendero lleva al sector más alto del poblado, en el que también hay construcciones.

El poblado debió de ser autosuficiente. Dentro del castro no hay agua, ni en manantiales ni en aljibes, por lo que debió ser preciso ir a buscarla al exterior. Se piensa que la alimentación tenía como principal fuente el mar: mariscos y pescados; también se consumían bóvidos, cabras y ovejas y bellotas.

Hay restos de metalurgia, trabajo de la piedra y de tejido.

El Castro de Baroña fue excavado por primera vez en 1933 por Sebastián González-García. Las siguientes campañas arqueológicas fueron las de J. M. Luengo (1969-1970), Francisco Calo Lourido y Teresa Soeiro (1980 a 1984), Francisco Calo en 1985 y Ánxel Concheiro en 1984, que lo consolidó

(De Wikipedia, la enciclopedia libre)

 

27/10/2009

SarkoAGRICULTURE.

 

ARANDO.jpg
... les promesses de 1,65 milliard d'euros d'aide aux agriculteurs faites par Nicolas Sarkozy, lors d'un discours à Poligny (Jura), aujourd´hui.

Alain Marleix, secrétaire d'Etat aux collectivités territoriales:

 

-"Les élections en milieu rural ne sont pas mauvaises pour nous, mais il faut faire attention..."

 

Mais alors !: Il faut faire bien attention à la charrue...

 


 

23/10/2009

SARKOseRETRAIT.

Jean Sarkozy sur France 2.

-Je viens de me faire couper

 

mes cheveux:

 

«Je ne briguerai pas la présidence...»

13:41 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (0)

22/10/2009

Guy Môquet

P8010016.JPG
La dernière lettre de Guy Môquet, fusillé par les Allemands le 22 octobre 1941.

"Ma petite maman chérie,
mon tout petit frère adoré,
mon petit papa aimé,
Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c'est d'être courageuse. Je le suis et je veux l'être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j'aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c'est que ma mort serve à quelque chose. Je n'ai pas eu le temps d'embrasser Jean. J'ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable je ne peux le faire hélas !
J'espère que toutes mes affaires te seront renvoyées elles pourront servir à Serge, qui, je l'escompte, sera fier de les porter un jour. A toi petit papa, si je t'ai fait ainsi qu'à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j'ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m'as tracée.
Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j'aime beaucoup. Qu'il étudie bien pour être plus tard un homme.
17 ans et demi, ma vie a été courte, je n'ai aucun regret, si ce n'est de vous quitter tous. Je vais mourir avec Tintin, Michels. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c'est d'être courageuse et de surmonter ta peine.
Je ne peux pas en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, je vous embrasse de tout mon cœur d'enfant. Courage !
Votre Guy qui vous aime"

20/10/2009

LA TÊTE SYMPATHIQUE.

MMUROS92.JPG

Jean Sarkozy, «il a une tête sympathique, il est gentil...»


Des  cheveux longs... Et une belle figure avec de beaux boutons.

 

Ou pas?

 

17/10/2009

Prière et procession.

actorelixioso.jpg
Il n´y a pas très longtemps...

13/10/2009

SarkoDIEU / SarkoDEUX.

Ver imagen en tamaño completo

http://files.publico.es/resources/archivos/2007/12/4/1196795289931sarkozy%20jr%202dn.jpg

Delfin_mular_Musel.jpg

08/10/2009

FALARDEAU

Contre la venue du Prince CHARLES.

06/10/2009

Le prince Charles: - Mes oreilles..!

Lui chauffer les oreilles!

 

« On va toujours trop loin pour les gens qui ne vont nulle part ».
-Pierre Falardeau




C'est maintenant officiel, le prince Charles et sa compagne-jadis-maîtresse-Camilla-Parker-Bowles seront au Québec entre le 2 et le 12 novembre prochain. Déjà, le premier ministre du Canada, Stephen Harper, ne porte plus à terre. Ce sera, selon lui, l'occasion de célébrer « le patrimoine et les traditions dont nous sommes tous fiers ». Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Harper-le-conservateur va bientôt tomber des nues.

Les Québécois n'en ont que faire de la monarchie britannique. Ils souhaitent se débarrasser d'un symbole aussi rétrograde et exploiteur, ils ne se reconnaissent nullement dans une couronne étrangère aux mains rougies par le sang des peuples que les Anglais asservirent au fil de l'Histoire. Harper a beau prétendre le contraire, il se trouve que les Québécois ne sont aucunement fiers de cette monarchie. En fait, ils la honnissent, la détestent. Et c'est ce que le chef conservateur ainsi que ses « altesses royales » comprendront pleinement s'ils osent prochainement poser le gros orteil royal sur le territoire québécois.

Le symbole monarchique, de par son antidémocratisme crasse et son attitude parasitaire, est répugnant et vomitif. Mais il le devient encore davantage au Québec. Cette couronne est responsable de bien des traumatismes que les Québécois vécurent dans leur histoire et, qui plus est, son monarque exerce toujours un pouvoir politique réel au Canada, et donc au Québec. Aujourd'hui encore, ses représentants au Canada participent avec joie à toute opération de nation buildingcanadien en terre québécoise. Michaëlle Jean, ridicule représentante suprême de son altesse royale très british, n'a-t-elle pas souhaité réunir les deux solitudes, espérant ainsi écraser définitivement toute velléité indépendantiste au Québec? Le monarchisme britannique est à ce titre un ennemi atavique du Québec libre. Et il sera encore et toujours combattu pour cette raison.

Mais ce n'est pas tout! Dans un contexte économique difficile, au coeur duquel les citoyens ordinaires doivent se serrer la ceinture, il est odieux et révoltant de songer que des têtes couronnées s'en mettent plein les poches, et ce, à même les goussets du peuple. Déjà que la monarchie ne sert strictement à rien à part que de déambuler en faisant étalage de sa richesse et que de resserrer toujours plus fermement les liens asservissant le Québec au Canada, il faudrait en plus que les Québécois paient pour faire vivre des parasites à couronne ! Lise Thibault, au cours de son règne, aurait volé pas moins de 700 000$ aux Québécois! Elle devra répondre de ses actes devant la Justice. Elle a ainsi fait la preuve qu'il n'y a pas que des bandits portant la cravate qui exploitent le peuple. Il y en a aussi qui roulent à roulette, une couronne de carton sur la tête.

Même lorsqu'ils ne sont pas malhonnêtes et ne pigent donc pas frauduleusement dans les coffres publics, les représentants de la couronne britannique au Canada et au Québec vivent aux dépens du peuple. Nous finançons leur train de vie princier. Il y a quelques années, la prédécesseure de Michaëlle Jean, Adrienne Clarkson, avait soulevé un tollé lorsque ses « sujets » apprirent qu'elle voyageait partout à travers le monde, toujours de façon luxueuse. C'est ce qu'on appelle « vivre aux frais de la princesse » puisque dans les faits c'est nous - les citoyens - qui payons la note !

Au début des années 2000, le financement rattaché au monarchisme a doublé au Canada. Il en coûtait, en 2002, plus de 30 millions$ aux Canadiens et aux Québécois pour faire vivre des représentants de la reine d'Angleterre qui paradent d'une célébration à une autre pour tenter de faire oublier les crimes de l'impérialisme. Toujours en 2002, les Canadiens et les Québécois durent débourser 11 millions$ supplémentaires pour faire venir ici la reine Élizabeth II qui célébrait son 50e anniversaire de règne et qui souhaitait faire des « tatas » à tous ses sujets. Combien en coûtera-t-il cette fois aux Québécois pour la visite inutile et provocatrice du prince Charles?

Historiquement, les monarques britanniques ont évité comme la peste le Québec. Ils savaient que les citoyens d'ici étaient fondamentalement républicains et qu'ils vomissaient cette couronne à l'origine de plusieurs de leurs malheurs. En 2002, Élizabeth II avait évité de venir au Québec, question de ne pas soulever la controverse. En 2009, Harper et le fils de cette reine qui n'en finit plus de régner semblent décidés à faire fi de tels risques. Ils croient peut-être que l'actuelle génération de Québécois et de militants indépendantistes s'opposera moins viscéralement à la présence de la couronne britannique sur le territoire québécois que ce ne fut le cas par le passé. Mais ils se mettent un doigt dans l'oeil ! 

Le Réseau de Résistance du Québécois (RRQ) promet de chauffer les oreilles de celui qui est appelé à s'asseoir prochainement sur le trône d'Angleterre s'il ose mettre les pieds au Québec. Alors, compris le message ?

Patrick Bourgeois
Réseau de Résistance du Québécois



15:10 Publié dans Passions | Lien permanent | Commentaires (0)

03/10/2009

Marek Edelman est décédé

Marek_Edelman_by_Kubik.JPG

 

 

"Commandant de l'insurrection héroïque du ghetto juif de Varsovie contre les nazis en 1943, Marek Edelman est décédé à l'âge présumé de 90 ans en Pologne, où il avait décidé de rester malgré l'Holocauste."

"Varsovie est ma ville. C'est ici que j'ai appris le polonais, le yiddish et l'allemand. C'est ici, qu'à l'école, j'ai appris qu'il faut toujours prendre soin des autres. C'est aussi ici que j'ai reçu pour la première fois un coup dans la figure seulement parce que j'étais juif..."

Gloire à la Résitence!

 

 

01/10/2009

ConFIANZA mutua:

 

Novios porcelana.jpg

CONOCERSE  ANTES

 

DE  CASARSE
-----------------------------------------

 

 

 

Un hombre conoció a una guapa


mujer y decidió casarse con ella


inmediatamente.

 

 

ELLA le dice: "...pero no

 

sabemos nada uno del

 

otro...".

 

ÉL respondió:" No hay

 

problema...


nos conoceremos con

 

el tiempo...


 

ELLA ...aceptó.


 

Se casaron y fueron de

 

Luna de Miel, a un lujoso

 

 

RESORT.

 

 

 

Cierta mañana, estaban

 

ambos recostados, junto

 

a la piscina, cuando él se

 

levantó, subió al trampolín

 

de 10 metros de altura,

 

y... realizó una perfecta

 

demostración de todos

 

los saltos que existen...

 

y ... regresó junto a su mujer.


 

ELLA dice: " Eso fue increible".

 

ÉL dice :" Fui campeón olímpico


de saltos ornamentales...

 

 

Te dije que nos conoceríamos

 

con el tiempo...- respondió él.

 

 

 

En eso, ella se levanta,

 

entra en la piscina, y...

 

comienza a nadar...


Iba...,venía...,iba...,

 

venía...., con impresionante

 

velocidad...

 


Después de 50 vueltas,

 

sale y se va a recostar

 

junto a su marido, sin

 

mostrar el menor cansancio.

 


ÉL DICE :"... estoy sorprendido,


¿fuiste nadadora olímpica?...


-No,- dice la mujer :

 

 

 

-Fui PUTA

 

en VENECIA


y ...

 

atendía a domicilio

 

venecia.jpg